Comment jouer en famille ?

Le jeu permet d’embellir le quotidien, de créer des moments de complicité, d’être en lien. Mais comment faire pour que ce moment soit un moment de plaisir, comment gérer les différences d’âges, les petits conflits, quels sont les meilleurs jeux pour jouer en famille ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Sans-titre.png.

Des jeux pour tous les âges, c’est possible ?

Pas facile de trouver un jeu qui convienne à tous les âges. Comment faire pour que Martin qui a 6 ans et Constance qui en a 13 jouent avec nous, les parents ?

Je privilégie les jeux de courtes durées, 10 à 15 minutes.

Ce sont généralement des jeux dont les règles sont rapides et faciles à expliquer, ce qui permettra à tous les âges de participer.

Ils sont également plus faciles à caser dans l’emploi du temps et permettent de faire plusieurs parties pour donner à tout le monde une chance de gagner.

enfants âges différents

Autre astuce : pourquoi ne pas adapter les règles du jeu ?

Peu importe si ce n’est pas très académique, l’essentiel est de partager un bon moment tous ensemble. Les plus petits ont parfois besoin que les règles soient modifiées pour eux.

Comment gérer les petites tensions qui surviennent inévitablement ?

En jouant en famille, on apprend à se découvrir autrement, certaines personnalités se révèlent, s’affirment, ce qui peut générer des petites tensions.

Pas toujours facile de savoir ce qu’il faut faire (ou ne pas faire) pour gérer les disputes d’enfants.

enfant pas content

« – C’est moi qui distribue les cartes ! – Non, c’est moi ! »

Amélie et Martin veulent tous les deux donner les cartes du jeu de 7 familles.

Comment faire pour que la famille puisse jouer en toute sérénité ?

La première chose à éviter est de prendre parti, afin d’éviter les ressentiments, ou de générer un autre conflit. 
Dans un premier temps, encouragez-les à trouver eux-mêmes la solution à leur désaccord :

«  Je comprends que vous ayez tous les deux envie de distribuer les cartes, mais ce n’est pas possible. Que pourriez-vous proposer ? Je suis persuadée que vous allez trouver une idée et que nous pourrons commencer à jouer. »

Cela peut fonctionner ou non 😏 …  « Oui mais c’est toujours lui qui distribue les cartes ! » 
Vous pouvez alors leur proposer une alternative:

« Que diriez-vous si l’un de vous commence par distribuer les cartes pendant que l’autre compte les points, et on change au tour suivant ? Pour savoir qui fait quoi au premier tour, on tire à la courte paille. Vous êtes d’accord ? »

Pour un enfant, jouer est une activité très sérieuse, il y met toute son énergie et toute son intention. Si la partie ne se déroule pas comme prévue, la déception peut être grande !

calin

« C’est pas juste, je perds tout le temps ! »

Le chagrin de Martin est bien réel. Comment puis-je l’aider et faire en sorte que le jeu reste une partie de plaisir ? Le mot clé pour l’aider à gérer ses émotions est l’empathie : j’écoute avec bienveillance ce qu’il a à me dire. Je l’aide à mettre des mots sur ce qu’il ressent :

« Je comprends que tu sois triste d’avoir perdu, c’est normal que tu sois déçu ».

Un gros câlin s’impose pour finir de sécher les larmes !

L’exemplarité est également essentielle : l’enfant regarde ses parents et les imite.

Lorsque je perds aux petits chevaux, j’explique en rigolant que mes chevaux avaient fait la fête et qu’ils étaient trop fatigués.

En lui montrant que ce qui est important, c’est le partage de ce moment complice, je l’aide à grandir. 

Vous voulez savoir quels sont mes meilleurs jeux pour toute la famille ?

Comment faire pour trouver du temps dans chaque agenda pour s’installer et jouer tous ensemble ?

Pourquoi ne pas instaurer un rituel ? Tous les vendredis soir, au moment de l’apéro, nous nous installons pour une petite partie de …

Mémory : avec un jeu tout fait ou avec des cartes maison

Qui suis-je : je découpe des papiers sur lesquels chacun inscrit le nom d’un métier, d’un animal. Un élastique autour du front, chacun place un papier sur le front de son voisin sans le montrer. C’est parti pour deviner qui est caché sur notre front….

Le Petit Bac : une feuille, un crayon, on décide des catégories avec lesquelles on veut jouer (un prénom, un pays, un aliment, un animal, une marque, un objet de la cuisine….) Une personne récite l’alphabet dans sa tête, une autre lui dit stop, et c’est parti pour compléter le premier la liste des catégories avec des mots commençant par la lettre choisie.

Parmi les jeux de société, je privilégie les jeux où l’on dessine, où l’on crée des histoires, où l’on trouve des mots avec des cartes ou des dés, des jeux de mémoire (les plus petits sont très forts à ces jeux).

Envie d’un petit jeu rigolo ?

Amélie et moi l’avons inventé sur le chemin de l’école. L’une de nous invente le nom d’un animal en combinant le début du nom d’un animal et la fin d’un autre. Il faut ensuite deviner les noms cachés dans cette combinaison improbable.

Savez-vous ce qu’est une libenelle ? La combinaison d’une libellule et une coccinelle. Un rhinopotame ? un rhinocéros et un hippopotame. A votre avis, qu’est ce qu’un chimparille ? 😊

animaux

Besoin de plus d’idées ?

Vous pouvez choisir parmi cette longue et chouette liste  d’idées ou alors piocher dans nos idées d’activités à la maison.

Une dernière astuce ?

En dehors de la maison, que diriez-vous de faire découvrir votre ville aux enfants, autrement ?

Les jeux de piste urbains sont de véritables teambuilding familiaux et permettent de resserrer les liens en pistant les détails ou en résolvant un mystère.

A Lyon, au gré de découvertes insolites dans le Vieux-Lyon ou à la Croix-Rousse, vous récolterez des indices qui vous mèneront à la clef du mystère énoncé au début du jeu.

A partager …

Et vous, quels sont vos secrets pour bien jouer en famille ? Vous pouvez les partager en commentaires

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *